8

Sainte Marie Madeleine renonçant aux vanités du monde

GASPARD DE CRAYER
17è SIÈCLE
HUILE SUR TOILE

Dans le Nouveau Testament, Marie Madeleine est une pécheresse qui lave les pieds du Christ avec ses cheveux pour expier ses péchés. Les yeux levés vers le ciel, les ciseaux suspendus dans un geste, elle s’apprête à renoncer à sa vie passée. Ses cheveux détachés sont un signe de féminité et de luxure. Il en va de même pour le busc dénoué qui recouvre sa chemise. En plaçant Marie-Madeleine dans un riche intérieur du 17e siècle et l’habillant à la mode de l’époque, le peintre met en garde le spectateur. La sainte n’a pu trouver le salut qu’en renonçant à sa vie de richesse et de débauche.

CRÉDIT PHOTO : EMMANUEL WATTEAU

Boulevard Watteau
59300 Valenciennes
03 27 22 57 20