8

Portrait d’un dignitaire noir

JEAN-BAPTISTE VAN MOUR
18è SIÈCLE
HUILE SUR TOILE

Si ce « dignitaire noir » est anonyme, il n’en porte pas moins le titre de Kizlar Agha, chef des eunuques en charge du harem du sultan, l’une des plus hautes fonctions de l’Empire ottoman. Son turban blanc et doré est pareil à celui du grand vizir, tandis que le chatoiement du caftan (pardessus) et du shalwar (pantalon) indique la préciosité des étoffes. Ce portrait évoque les échanges culturels entre l’Europe et l’Empire ottoman au 18e siècle : le destin du peintre Jean-Baptiste Van Mour, formé à Valenciennes, devenu « peintre ordinaire du Roi en Levant » à la cour ottomane en témoigne.

CRÉDIT PHOTO : EMMANUEL WATTEAU

Boulevard Watteau
59300 Valenciennes
03 27 22 57 20