8

Autoportrait

ALEXANDRE DENIS ABEL DE PUJOL
1806
HUILE SUR TOILE

Voilà un autoportrait bien mélancolique. Le jeune Abel de Pujol se représente le teint pâle et l’air nerveux. Il vient alors de quitter Paris, où il travaillait pour Jacques-Louis David, le peintre le plus important de l’époque. En proie au doute et aux difficultés matérielles, il rentre à Valenciennes pour trouver de l’aide auprès de son père, en vain. Accablé par l’angoisse, il s’enroule dans un drapé à l’antique qui lui confère une dignité austère. Son étude de la sculpture antique est perceptible dans le travail de ce drapé, dont les tonalités ocres contrastent avec sa peau blême.

Boulevard Watteau
59300 Valenciennes
03 27 22 57 20